Broyage de sucre cristal

Application :

Conçue pour le broyage de sucre cristal en sucre glace, et le stockage du produit par agitation continue.

Avantages :

  • Broyage et stockage du sucre glace « en ligne », l'ensemble est facilement intégrable dans des flux pneumatiques, ;
  • Permet de réaliser un stock tampon sans souci d'agglomération ;
  • Système sécurisé contre les explosions ;
  • Ensemble compact.

Principe de fonctionnement :

La station de broyage ESTEVE est alimentée depuis des silos ou vide-sacs.
Elle est principalement composée :

  • D'un broyeur : transforme le sucre cristal à la granulométrie requise, sucre semoule ou glace ;
  • D'une trémie de stockage intermédiaire avec agitateur continu : évite les reprises en mottes.

Un séparateur magnétique et une écluse réalisant un barrage explosion sécurisent et régulent l'entrée du sucre sur la station.
Un filtre résistant à l'explosion permet la séparation de l'air et des fines. L'extraction de l'air épuré à la sortie du filtre est assurée par un ventilateur. Une vanne autonome à fermeture rapide isole le filtre pour éviter la propagation d'une possible explosion dans le ventilateur. Un évent de sécurité prolongé d'une gaine d'évacuation, permettent d'évacuer toute explosion possible.
L'extraction du produit se fait par une vis de régulation de débit.
Une écluse en sortie permet de barrer toute explosion et de réguler l'alimentation du sucre.
Le niveau matière est contrôlé par des capteurs de pesage.

Accessoires :

  • Extincteurs avec détecteurs intégrés ;
  • Reprise par transfert pneumatique ;
  • Alimentation de la station de broyage depuis silos, vides sacs ou vides big-bags.

Pourquoi Atex ?

Des fines sont produites lors du broyage des matières solides combustibles. Le mélange air/poussière peut engendrer une explosion. Dans le cas du sucre, les contraintes mécaniques et le coefficient d'explosibilité de la matière rendent indispensables la classification Atex des équipements et des locaux.

Dimensions et débits :

Broyage : de 500 kg à 4 t/h ;
Granulométrie en sortie de 50 µ à 1000 µ pour la base d'un sucre cristal blanc n°2 CEE de 0 à 25 mm ;
Reprise par transfert pneumatique vers les mélangeurs : de 1 à 10 t/h.